mercredi, novembre 16 2011

Upbeat

Nuage dans le ciel du Wisconsin, octobre 2011

Aujourd’hui, monsieur sauvage et sa belle envahissent la banlieue sud. Et vous envoient quelques rythmes fous pour fêter ça (mais surtout, pour se donner du coeur à l’ouvrage).

PIL#117 Upbeat

mercredi, novembre 2 2011

Two Mississippi

Hixon Forest Park, Wisconsin, octobre 2011

Il y a moins de sept heures, je saluais une dernière fois le Wisconsin, emmitouflé dans mon écharpe. Correction, son écharpe - même s’il ne reste plus guère de trace de son parfum quand j’y fourre le nez. Le Mississippi s’écoulait tranquillement, bien plus calmement que lors de ma dernière balade sur ses berges, un peu plus au sud.

Dans quelques heures maintenant, je quitterai San Francisco pour la troisième fois en un mois - mais sans billet retour, cette fois-ci. Je peux voir la ville de loin, par la fenêtre de mon hôtel. Un trentenaire en chemise à carreau vient de rater son bus et remonte California Street en soufflant. Un autre essaie vainement de redémarrer sur Fillmore et cale de plus belle. Une foule déambule nue sur la cinquième en brandissant des pancartes “occupy wall street” pendant qu’un batteur donne de la caisse claire sur Market. Et il y a ce couple de gourmands qui regarde la brume se lever sur le Golden Gate Bridge en mangeant des cupcakes au beurre de cacahouète.

Au petit matin, je laisserai derrière mois un bel été indien pour retrouver l’automne. Je garderai un chouette souvenir de ce goûter dans Mission Dolores Park, ou de cet apéritif en terrasse, accoudé à la rambarde fraîchement repeinte. C’est curieux comme on s’attache vite à une ville, à une rue, à une maison. Il est deux heures du matin et j’ai envie de passer boire une IPA chez choupy et monsieur vnr.

Dans un clin d’oeil, le temps d’un gros saut de puce au dessus du Texas, puis de l’Atlantique, j’arriverai à Paris.

Et je pourrai enfin la serrer dans mes bras.

PIL#115 Two Mississippi