mercredi, juin 27 2012

Pouloud Express

Pouloud, en train de faire les yeux doux pour avoir un câlin, juin 2012

Bon alors voilà, j’ai mis une photo de chat sur blog out. Certains y verront le début de la fin, mais ceux-là sont à la bourre de toute évidence ; ça fait un moment qu’il n’y a plus rien de bien intéressant à lire ici. Donc ni vu ni connu, un chat. Mademoiselle chat, même.

Quitte à vous la présenter allez, la boule de poil nommée Pouloud (ça se prononce comme ça ne s’écrit pas, ça ne rime donc pas avec Mouloud) est encore jeune, elle traverse notre couloir à la vitesse d’une boule de feu, fait ses griffes sur les enceintes et aime le contact des touches de mon clavier. Le quart de ça suffirait à me rendre fou furieux ; en toute logique, je la trouve irrésistible.

Bref, ça, c’est fait. La prochaine fois je vous ferai une critique du dernier Guillaume Musso. D’ici là, musique !

PIL#142 Pouloud Express