Promis, ça ne sortira pas d'Internet

Haut-Parleur, Berlin-Müggelsee, août 2009

C’est la cinquantième fois que je cherche ce mot dans le dictionnaire. Verhältnismäßigkeit, Putain de principe de relativité. Le pire, c’est que j’en ai une pleine liste, une grosse centaine de termes récurrents qui refusent de s’intégrer à mon vocabulaire. J’ai digéré dix-huit pages, il m’en reste donc deux cent trente-deux. Au rythme où je vais, j’aurai terminé pour les prochaines élections présidentielles.

Gegebenfalls. Le cas échéant, ca peut servir effectivement. Surtout quand il commence une phrase sur dix. Un peu comme Ausschlaggebend, qui malgré son inquiétante succession de consonnes s’avère être prépondérant. Überdurchschnittlichen, supérieur à la moyenne, ca colle la migraine, längerfristig, sur le long terme.

L’idée de ne jamais y arriver me terrifie. Être incapable d’assimiler la nouveauté, d’apprendre, de remodeler mon cerveau petit à petit. Si je suis infoutu aujourd’hui de m’adapter, à quoi vais-je ressembler dans dix ans ? Vais-je finir par rejoindre à la horde d’aigris libidineux et hors d’âge pour qui tout était mieux avant ? Brrr. Je persévère, je me heurte au mur, encore une fois, et je replonge dans mon dictionnaire.

Verpflichtend, contraignant, obligatoire, imposé, Voraussetzung, condition préalable. Leistungsbeurteilung, appréciation, jugement de ta prestation, de ta performance.

Davon ausgehen, partir du principe que.
T’y arriveras jamais.